Mgr Jean ORCHAMPT,
Premier Directeur de l'ISCR

Contact

  • Fondation Jean Paul II pour le Sahel
    01 BP 4890
    Ouagadougou - Burkina Faso
    Tel : + 226 62 58 44 95 - 70 64 02 97 

LIENS

APPERÇU HISTORIQUE

DE L'ISCR A L'UCAO

Après le Concile Vatican II attentifs, aux signes de leur temps, les jeunes Evêques de l’Afrique de l’Ouest,  dans le cadre de leur Conférence Régionale, née au cours du Concile, ont senti la nécessité d’un lieu de recherche et d’expérience de Dieu, capable d’aider à mieux former des agents pastoraux, prêtres et laïcs, en milieu socioculturel africain.
Sur l’initiative de Mgr Bernardin GANTIN, alors archevêque de Cotonou et président de la Commission épiscopale de Catéchèse, de 1962 à 1970, il fut décidé de créer une institution commune pour la formation des catéchistes et  le recyclage des prêtres. La préoccupation était, avant tout, de nature religieuse.     En février 1967, le projet fut définitivement adopté. L’Assemblée Plénière de la Conférence épiscopale Régionale de l’Afrique de l’Ouest (CERAO) en traça le canevas avec le père Jean ORCHAMPT, jusque-là Directeur Adjoint  de l’ISPC de Paris. La mise en œuvre du projet lui fut confiée. Il organisa avec compétence et efficacité le nouvel Institut Supérieur de Culture Religieuse (ISCR) en faisant appel à des professeurs qualités, de diverses disciplines, africains et européens, pour en assurer l’encadrement avec lui.
Dès le mois de septembre 1968, le nouvel Institut accueille les premiers étudiants parmi lesquels on compte des missionnaires. Mais c’est le 07 mars 1969 que l’ISCR fut inauguré en présence de son excellence Mgr BENELLI, Substitut à la Secrétairerie d’État et envoyé spécial  de sa Sainteté le Pape Paul VI. Plusieurs cardinaux, archevêques, évêques et prêtres de divers pays participèrent à cette inauguration ainsi que des représentants de divers organismes d’Aide et des personnalités gouvernementales de Cote d’Ivoire. 
Le Père Jean ORCHAMPT en assume, tel un véritable défricheur, avec une équipe de pionniers résolus, la responsabilité de premier Directeur, jusqu’à son départ. En effet, en 1971, nommé évêque auxiliaire de Montpelier, en France, il dut partir et fut remplacé par l’abbé Isidore de SOUZA, qui sera le premier Directeur africain de l’ISCR.
Le Cardinal Bernard YAGO, comme archevêque d’Abidjan, assure jusqu’à son départ à la retraite le rôle de Grand chancelier de cet Institut et des structures qi vont lui succéder. En février 2000, à Conakry, en République de Guinée, les évêques de la Conférence épiscopale régionale de l'Afrique de l'Ouest (CERAO), lors de leur assemblée plénière, ont pris la décision de créer l’Université catholique de l’Afrique de l’Ouest. Ils rendaient ainsi effectif un projet de longue date. Cette Université catholique de l’Afrique de l’Ouest est un ensemble d'unités universitaires existant déjà ou en instance d’implantation dans la sous-région. Si les évêques de la Conférence épiscopale régionale de l’Afrique de l’Ouest (CERAO) ont décidé de créer une université catholique en réseau d’unités universitaires, c’est pour répondre aux besoins en éducation et en instruction supérieure de qualité de la sous-région. En effet, l’Église catholique possède une longue expérience confirmée dans l’enseignement primaire et secondaire de qualité dans laquelle elle a été pionnière et demeure le fer de lance. Aussi, pour absorber la demande en enseignement supérieur, une université de qualité s’impose-t-elle, en complémentarité avec les efforts des gouvernements de la sous-région. Il faut noter également que les pays de la CERAO regroupent une population d’environ 72 millions d’habitants dont les moins de trente ans constituent près de 65 %. Cadre privilégié d’expression du dialogue entre la trilogie foi-raison-esprit, à travers la formation à la recherche de l’excellence pour un développement intégral de l’humain (qui respecte l'environnement biologique, humain, éthique, pluri-religieux et multiculturel des sociétés africaines), l’UCAO voudrait contribuer et stimuler à l’intégration sous-régionale par son caractère d’unité universitaire inter-ecclésiale et transnationale par la formation de cadres de haut niveau dans les pays de la CERAO avec un accent particulier sur une initiation à une conduite de la vie et des activités puisant l’inspiration dans l’Évangile et dans la doctrine de l’Église catholique.

partenaires

CORPS RECTORAL

Profesor Name
Rév. Père Joseph T. DIARRA

Recteur

Profesor Name
Rév. Père Yvonnick D. ZONI

Secrétaire Général

Profesor Name
Prof. Eloi DIARRA

Ascesseur chargé de la coopération et l'école doctorale.

Profesor Name
Rév. Soeur Cathérine GBEDOLO

Directrice Administrative et Financière .

TEMOIGNAGES

  • l’UCAO est une expérience unique en son genre, une expérience qui aura un impact sur ma vie pour toujours. C'est une incroyable chance de pouvoir progresser grâce à un accompagnement personnalisé.
    DORE Edwards
    (Cotonou)

  • Au début, ce n’était vraiment pas facile. Je me posais beaucoup de questions, je ne savais pas si la philosophie me réussirait.  Autour de moi, tout le monde m’a dit « accroche-toi, une fois la 1ère année passée ça sera plus intéressant ». Ils avaient raison. Je recommande fortement l’UCAO. - Traoré Amadou - (Mali)

  • J'ai mis beaucoup de temps à réaliser que c'est en travaillant régulièrement et sérieusement qu'on découvre tout l'intérêt des études de droit. C'est grâce au cadre structurant encourageant et personnalisé de la Faculté de droit de l'UCAO-UUA que j'ai réussi à m'épanouir en droit.   Salif BALDE (Guinée)